Le Deal du moment : -24%
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX ...
Voir le deal
3799 €

Never forget. ❄

 :: Les vieux livres poussiéreux :: La population de Tjukurpa :: Les fiches abandonnées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Mar 18 Juin - 0:07
Danail Yulian Vassilev
ft. Todoroki Shoto - My Hero Academia

carte d'identité
Nom de famille Il est né dans une année de V alors, l'orphelinat a octroyé le nom de Vassilev. Il n'a aucune attache avec ce nom, ce n'est qu'un mot sur un bout de papier.
Prénom(s) Danail, Yulian. Là encore, des noms donnés au hasard sur une liste. Tout ce qu'il sait c'est que Yulian était celui qui était brodé sur sa couverture de bébé.
Surnom(s) Tout le monde l'appelle Dan, lui même se présente souvent comme ça. Il se fiche bien de son prénom complet, c'est plus simple Dan.
Age Personne ne connais sa date de naissance exacte mais il n'était pas bien grand quand il a été abandonné sur les marches d'une église, il y a 27 ans.
Date et lieu de naissance Sa date de naissance réelle est inconnue mais, dans les registres de l'orphelinat, il a été trouvé un 15 juin 1992. Son lieu de naissance est également inconnu mais il a été déposé sur les marches de l'église de Bélogradtchik en Bulgarie.
Sexualité Dans les premières années de sa vie sexuelle, Dan était demisexuel. il ne faisait pas réellement de différence entre un homme et une femme si tant est qu'il partageait quelque chose de fort avec cette personne. Depuis l'accident, il s'intéresse moins à tout ça. Il est avec une femme mais, son esprit est ailleurs.
Métier / occupation Il était zoologue, un métier qu'il a toujours adoré parce que le contact avec les animaux était la plus belle chose qu'il n'avait jamais vu. Il était spécialisé dans les animaux nordiques et polaires, mais depuis l'accident il ne peut plus approcher d'une montagne et la neige l'effraie. Pour l'instant, il est au chômage. Il ne sait pas quoi faire de sa vie.
logement Il vit avec elle dans une suite d'un hôtel huppé du centre ville. Il déteste cette chambre d'hôtel et passe le plus clair de son temps sur la plage à observer l'océan.
Caractère
Dossier N°8759, Patient : Danail Yuliev Vassilev.
Suivi suite à un accident de montagne durant lequel il a perdu une partie de la mémoire.


Je ne suis pas le patient depuis très longtemps, mais je me rends compte que son comportement change selon les personnes qui s’adressent à lui. Il n’est pas à l’aise avec moi comme il l’était avec son précédent psychiatre le Docteur Frederich Oroks. Il se fait distant. Je pense qu’il s’agit d’une peur, la peur de perdre encore quelque chose. Je suis intimement persuadé que l’amnésie de son esprit à effacer quelque chose de très important de sa mémoire et qu’il faut qu’il la récupère pour guérir. Le fait qu’il refuse cette possibilité m’indique qu’il a peur de ce qu’il pourrait y trouver.

En dehors de ça, les terreurs nocturnes et les cauchemars ne faiblissent pas ; il refuse également de parler de l’accident en lui-même. Il n’évite pas le sujet de ses cauchemars néanmoins, c’est un bon début. Il m’a également confié qu’il commençait à ne plus dormir beaucoup. Il passe beaucoup de temps près de l’océan à regarder la nuit et à s’en sentir oppressé. J’ai également pu m’entretenir avec sa compagne. Ils sont arrivés à Mapple Town depuis un mois, le 14 mai 2019. Depuis leur arrivée, elle a du mal à reconnaître l’homme qu’elle avait appris à connaître depuis son accident. Il est souvent en colère contre des choses insignifiantes, les disputes sont de plus en plus fréquentes entre eux. Mais la jeune femme est forte, elle peut tout à fait le soutenir dans cette épreuve. Je pense que Monsieur Vassilev est atteint d’une forme de stress post-traumatique suite à l’accident. Ce n’est pas rare dans ces cas-là et nous allons prochainement travailler dessus.

Manies observées : baisse la tête, ne regarde pas les gens dans les yeux, a souvent les mains dans les poches, son regard n’arrive pas à se fixer sur un point donné, évite certains sujets par un silence sans équivoque, bois trop de café.

Points positifs : Monsieur Vassilev s’est remis au sport. Il court tous les matins et il nage parfois pendant quelques heures. Il mange correctement et se remet peu à peu de l’accident pour les blessures physiques. Il est très attentif et écoute tout ce qu’on lui. Il prend certaines choses en compte et repousse directement certaines idées. Il s’est également remis à la lecture mais évite les livres autour des animaux, se contente alors de romans policiers. Il est charmant avec les enfants. Il a plus de mal à se mêler aux gens.

Axes d’amélioration pour les prochaines séances :
    - Il faudrait que Monsieur Vassilev se fasse des amis qui pourraient lui montrer le bon chemin.
    - Arrêt ou au moins réduction de la consommation de café pour passer des nuits plus longues
    - L’amener à accepter une discussion autour de l’événement traumatique
    - Surveiller les accès de colères : ils ne sont pas problématiques s’ils sont contrôlés.
Monde magique
petites questions sur vos caractéristiques

Connaissance de la magie
Connaissez vous l'existence de la magie ? Il la connaissait, avant l'accident. Sa mémoire à tout effacer après l'accident et les maigres souvenirs qui lui restaient, dont il a parlé, on lui a fait comprendre que l'accident devait le faire halluciner.
Si oui, comment en as-tu eu connaissance ? Un vieux zoologue qui l'a pris sous son aile lorsqu'il est entré dans le métier. Au bout de quelques mois, il l'a vu pratiquer la magie. Son mentor lui a donc tout raconter, lui a parler de certaines choses.
Comment réagissez vous à l'existence de la magie et des sorciers ? Étrangement, très bien. Tu étais même heureux de voir que l'univers pouvait être encore plus beau qu'il ne l'était déjà.
animal de compagnie
Nom de l'animal Véga
Race Loup d’Astrum, race magique de loup polaire.
Spoiler:
 
Description physique Véga ressemble physiquement à un grand loup. Il reste cependant plus fin que ses congénères du même âge et affiche une jolie couleur gris-bleuté (bleu de prusse, dirait ma mère) et une crinière fournie un peu plus claire. Uni sur le corps, comme le veut son espèce, il affiche un marque rectiligne sur la face, de la couleur de sa crinière.
Concrètement, pour des non-connaisseurs ou des non-mages, il ressemble à un mix étrange entre un chien touffu et un loup, ce qui est bien utile pour rassurer ceux qui croisent sa route !
Description moral Véga ressemble physiquement à un grand loup. Il reste cependant plus fin que ses congénères du même âge et affiche une jolie couleur gris-bleuté (bleu de prusse, dirait ma mère) et une crinière fournie un peu plus claire. Uni sur le corps, comme le veut son espèce, il affiche un marque rectiligne sur la face, de la couleur de sa crinière.
Concrètement, pour des non-connaisseurs ou des non-mages, il ressemble à un mix étrange entre un chien touffu et un loup, ce qui est bien utile pour rassurer ceux qui croisent sa route !
Comment vous l'avez trouvé ? Véga est et reste avant tout un animal sauvage élevé par la main de l’homme. Craintif de nature, il est très collant avec ceux qu’il accepte mais également très long à apprivoisé. Animal très calme, il se fait souvent oublié si l’on omet ses grands yeux clairs qui vous suivent du regard, couché dans un coin de la pièce. Il a ses petits moments de jeu, entrecoupé de longues poses, d’instincts de chasse et de curiosité dûe à son jeune âge.
Louveteaux, Véga a été attaqué par le chef de meute et laissé hors de la meute. C’est Dan qui l’a trouvé, nourri et soigné. Véga et Dan, c'était une grande histoire d'amour. Il l'a adopté tout de suite et ils ne se sont plus jamais quittés. Puis, il y a eut Nym. Ils avaient créer un foyer tous les trois, du moins ça y ressemblait. Au bout du compte, quand l'accident est arrivé, Véga et Nym se sont retrouvés seuls et désemparés. Ca les a rapprocher et, si Dan le voyait, ça lui plairait.

Mais aujourd'hui, Dan ne se souvient ni de Nym, ni de Véga.
biographie
racontez nous votre histoire
Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage.
« Bonjour Dan, comment allez-vous aujourd’hui. »
« Ça va. »
« Vous avez fais des terreurs nocturnes cette nuit encore ? »

Le regard vairon se perd un instant sur l’homme installé dans un fauteuil de cuir. Il hésite, il ne sait pas s’il peut lui dire.

« Oui. »
« Que s’est-il passé ? »
« Je ne me souviens pas, c’est Ana qui m’a raconté. »
« Qu’a-t-elle dit ? »
« J’ai hurlé, cinq minutes, à pleins poumons, j’ai tenu des propos incohérents pendant encore dix minutes. Et je me suis rallongé, j’ai dormi le reste de la nuit. Puis j’ai fait un cauchemar aussi. »
« D’accord. On reparlera du cauchemar après. Comment vous êtes-vous senti au réveil ? »
« Je venais de faire un cauchemar alors… »
« Bien alors, parlez-moi de ce cauchemar. »
« Y’avais une tempête de neige. »
« D’accord. Et ensuite. »

Le regard de Dan se voile, il réfléchit, il est perdu dans son univers. Il passe une main sur la cicatrice qui s’étant autour de son œil gauche. Il n’arrive plus à exprimer ce qu’il avait en tête. Alors le médecin se rapproche doucement, les coudes sur ses genoux, fixant le regard de son patient.

« Vous avez besoin de l’extérioriser, Danail. Vous êtes dans un espace sécuriser ici. »

Il n’avait pas tort. Le Docteur Oroks était digne de confiance, il l’avait prouvé plusieurs fois au cours des six derniers mois. Alors un soupir quitta les lèvres du patient, qui laissa retomber sa main sur ses genoux.

« Il y avait un garçon, je ne le connais pas et son visage est flou. Mais il était là, il me hurlait des mots horribles. Je ne me souviens pas de ce qu’il disait, je ne l’entendais pas très bien. Mais je sais que j’avais mal au cœur, comme quand on commence à souffrir d’une dispute. L’instant d’après, j’étais seul. Je marchais dans la tempête. Et je suis tombé. »
« Et vous vous êtes réveillé. »
« Oui. »
« Très bien Danail, ce rêve n’est pas innocent, vous savez très bien ce qu’il s’est passé dans ces montagnes. Votre inconscient essaie de vous parler. Vous pouvez me dire quelque chose à propos de ce garçon ? »
« C’était pas un garçon… C’était un homme. »
« D’accord. Autre chose ? »
« Il était brun. »
« Bien, bien. »
« C’est tout. »
« C’est déjà parfait, Danail. Je pense que ce garçon symbolise quelque chose que vous avez oublié. Votre mémoire est en mauvais état et vous avez fais le choix de laisser derrière vous ce que vous avez oublié, mais votre esprit veux se souvenir. Alors il vous parler parfois. Vous allez avoir d’autres rêves de ce genre à l’avenir. »

Un soupir quitte de nouveau les lèvres du patient, il glisse une main dans ses cheveux et secoue un peu la tête.

« Si j’ai oublié ces souvenirs c’est qu’ils n’étaient pas heureux, je ne vois pas l’intérêt de me torturer de nouveau avec des souvenirs malheureux. »
« Personne n’a dit que votre choix n’était pas cohérent, Danail. Je vous expose juste ce que votre esprit essaie de faire. »
« Ouais… On a fini ? »
« Pour aujourd’hui, oui. »
« J’ai quelque chose à vous dire. »
« Je vous écoute. »
« Je déménage. »
« Oh, vous ne restez plus dans la suite d’Ana ? »
« Si, si. Mais, elle doit aller en Australie pour un reportage, j’ai pas tout écouté. Mais du coup, on quitte le pays. »
« Je vois. »

Un silence remplit la pièce. Dan à informé son médecin par sympathie. Il n’avait pas très envie de partie, il s’était forgé un cocon ici, c’était sécurisant. Il avait confiance en cet homme qui n’avait rien à lui enlever. Il avait besoin de lui. Pourtant, il allait partir. Il avait besoin d’Ana, elle était la seule personne qui le rattachait à la réalité.

« Je vais passer quelques coups de fils. Je vous enverrais une liste de confrère dans la ville où vous vous établirez. Il m’est d’avis que vous devriez continuer cette thérapie. Elle est bénéfique pour vous. »
« Ça marche, Doc. »

Une poignée de main et un sourire, ce fût la dernière fois que Dan vit le Docteur Oroks.


« Comment ça s’est passé ? »
« Comme d’habitude, le Doc a dit qu’il me donnerait des contacts en Australie. »
« Génial ! Ça me fait plaisir que tu viennes avec moi… »

La jeune femme était perchée sur une paire de haut talon qui la faisait dépasser allégrement son homme. Elle posa alors ses mains jointes sur l’épaules de Dan, venant embrasser doucement sa joue. Il leva le nez et lui répondit avec un baiser et un sourire.

« Je n’aurais pas pu te laisser partir sans moi. »

C’était une pensée égoïste mais, à l’heure actuelle, elle était sa bouée de sauvetage. Il n’était pas capable de lui dire qu’il l’aimait, de lui dire qu’elle était tout pour lui. Parce que son accident, les circonstances dans lesquelles il s’était produit, son rêve. Tout ça tournait dans sa tête petit à petit et, Ana était une femme géniale mais il ne pouvait pas encore lui dire qu’elle était la femme de sa vie. Mais ça viendrait, il ne se faisait aucun souci.

« Dis, je peux te poser une question ? »
« Oui ? »
« D’où tu viens ? »
« Comment ça ? »
« Et bien… tu es très secret et je ne connais pas grand-chose de ton enfance, tes parents… »
« Ah… C’est parce qu’il n’y a rien à connaître. »

Elle pencha la tête, interrogatrice. Il lui répondit d’un sourire doux.

« J’ai été abandonné sur les marches d’une église. Je ne sais pas quel âge j’avais mais j’étais qu’un bébé. Quelques semaines, quelques mois. Un truc du genre. Et bref, j’ai été élevé dans l’orphelinat du coin. »
« Je suis désolée… »
« Pourquoi tu t’excuses ? »
« Je te fais raconter des choses pas joyeuses. »
« Ah non, mon enfance était pas si pire. J’ai eu des jolis moments. Des moments plus durs aussi. »
« Ah ? »
« Ouais, j’fais toujours plus jeune que mon âge et déjà à l’époque c’était le cas. Du coup on se moquait un peu de moi, tu sais les gosses entre eux sont horribles. »
« Je sais oui… »
« Bref, ça m’a boosté pour travailler plus dur alors c’est pas non plus une mauvaise chose. »
« T’étais un petit génie ? »
« J’ai passé deux classes ouais. La toute première année de primaire. Et puis la troisième. »
« T’étais un génie tout court en fait. »
« Un peu. Mais c’était cool, je m’ennuyais jamais du coup. J’avais toujours un bouquin dans les mains. »
« Ça n’a pas trop changé ça. »
« Non. »

Un rire ponctua sa phrase et il posa sa tête contre la sienne, fermant un peu les yeux.

« Merci de m’avoir raconté tout ça. »
« C’était pas grand-chose. »
« J’ai l’impression de mieux te connaître, c’est tout. »


Tu es assis là près de moi et, pourtant je te sens si loin. Je sens que tu es dans ton univers, dans ton mode. Je ne dirais pas que ça ne me fait pas de la peine, je sais ce que tu as vécu. Je sais que ta vie n’a jamais été simple. L’orphelinat, les études, la montagne. Mais tu en t’es jamais plains de rien, tu n’as jamais eu un mot plus haut que l’autre avec moi. Tu me fais passer avant tout et je crois que c’est une des choses qui me plaît chez toi.

Ta tête est posée contre le hublot et tu regardes ton pays s’éloigner. Je sais qu’au fond ça te fais de la peine mais je suis heureuse que tu me suives. Et puis, je reste persuadée que ça ne peut qu’être bénéfique pour toi. Tu es un homme du nord, je le sais. Mais un homme du nord effrayé par le blizzard et la neige, c’est difficile à vivre. En Australie, tu pourras te reconstruire. Tu pourras devenir celui que tu veux être. Retrouver ta voie. Mapple Town est une petite ville et je suis sûre que tu ne seras pas perdu, tu devrais réussir à t’en sortir. Et puis, je serais là pour t’épauler. Tu tournes la tête et tu me souris, je lève la main pour effleurer ta joue avant de m’installer contre ton épaule. Tu poses ta tête sur la mienne et je ferme les yeux. Est-ce que le bonheur ressemble à ça ? Ça ne doit pas être très loin.



« Monsieur Vassilev, c’est bien ça ? »
« Oui, c’est moi. Vous pouvez m’appeler Danail. »
« Je m’en tiendrais à Monsieur Vassilev si vous voulez bien. »
« Comme vous voulez. »
« Durant les séances précédentes, vous m’avez un peu parler de votre enfance, de vos études, de votre accident. J’aimerais qu’on se concentre sur la partie entre vos 22 ans et vos 27 ans. »
« Si vous voulez, qu’est-ce que vous voulez savoir ? »
« Tout, commencez par ce que vous souhaitez. »
« Hm, ok. Et bah, après mes études, j’ai cherché un job. J’avais pas vraiment d’attaches en Bulgarie et le grand nord m’appelait. Alors j’ai pris un billet aller simple et j’ai débarquer là-bas. J’vous rassure j’avais fait toutes les démarches administratives avant, évidemment. A l’aéroport, y’avais un grand barbu qui m’attendait. Dmitri Sokolov. Dmitri était envoyé par le bureau d’études des animaux polaires auquel j’avais postulé. Très vite il m’a pris sous son aile, il m’a emmené dans les glaciers, dans les montagnes, dans les plaines. Il m’a fait rencontrer des tribus, des peuples, des locaux. Des animaux aussi. C’est lui qui m’a tout appris. Comment soigner un ours mais aussi comment utiliser les ressources autour de nous pour nous soigner nous-même. C’était un magicien. »
« Il était très doué dans son domaine, n’est-ce pas ? »
« … Je ne sais pas. J’ai l’impression que c’était un vrai magicien. J’ai l’impression de me rappeler de situation ou certaines choses avaient été faites mais qu’il avait tout décoincé d’un coup de baguette magique. »
« Votre mémoire a été altérée, je pense qu’il s’agit de souvenir créer pour vous rassurer. La magie n’existe pas, Monsieur Vassilev. »
« Je sais, oui. »
« Où est Monsieur Sokolov aujourd’hui ? »
« Il est décédé. C’était il y a… Deux ans et demi je crois ? Il n’a pas su apaiser un ours et s’est pris un mauvais coup. J’étais avec lui pourtant, je ne parviens pas à me souvenir de ce que je faisais. »
« Vos mauvais souvenirs ont été effacés. Pour vous reconstruire, je pense qu’il est important que vous les retrouviez, que vous fassiez des exercices pour ça. »
« Ça ne m’intéresse pas. S’ils étaient mauvais, je préfère ne pas me souvenir. J’ai refait ma vie. Et tout va bien. »
« Comme vous voudrez. Faites-vous toujours des cauchemars ? »
« Oui, je me suis réveillé en hurlant sur ma compagne cette nuit. »
« Ça n’a pas dû être facile. »
« Non, mais elle est habituée. Elle me supporte depuis l’accident. »
« Elle ne faisait pas partie de votre vie avant ? »
« Non, c’est elle qui m’a sauvé. »
« Je vois. »
« On a terminé ? »
« Pour aujourd’hui, oui. Je vous revois la semaine prochaine. »
pseudo Kendall
age 27 ans
comment avez vous découvert le forum ? ♥
code du règlement autovaliiide
un petit mot ? Amour sur vos nezs.
Revenir en haut Aller en bas
Hildegard ÅSTRÖM
Hildegard ÅSTRÖM
Hildegard ÅSTRÖM
Élève - Goanna
Mar 18 Juin - 0:14
Messages : 921
Points : 1799
feat : Erina Nakiri (Food Wars!)
Age : 18
Métier / Options / Orientation : Options : Soin aux créatures magiques et divination.

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Pur
Patronus: Renne.
Baguette Magique: Bois de cèdre, cœur en écaille de salamandre, 27 centimètres, souple.
Élève - Goanna
Encore twa aussi, ma parole ! Plus sérieusement, re-bienvenue, et j'espère que tu t'amuseras tout autant avec ce p'tit de l'est !

_________________
Never forget. ❄ 1551795959-erina-13
FLAMES FROM SWEDEN ❄️ !

(thanks Leith pour l'avatar Never forget. ❄ 1005256126)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Mar 18 Juin - 0:32
Bonjour bogoss !

Parait que t'as oublié qui j'étais mais j't'assure qu'on va retrouver ta mémoire ;)

(Sinon en vraie la fiche est perf et je te love de l'avoir pris ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Nova BURNUM
Nova BURNUM
Nova BURNUM
Personnel
Mar 18 Juin - 0:41
Messages : 307
Points : 96
feat : Kikloh - DocWendigo
Age : 39
Métier / Options / Orientation : Directrice de Tjukurpa

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Pur
Patronus: Mygale
Baguette Magique: Bois d'Acacia, Cheveux de Vélane, 28cm, Rigide
https://tjukurpa.forumactif.com
Personnel
Félicitations !☆
☆ Tu es validé !
Je crois que tu es un petit chéri qui était très attendu. Bienvenue dans l'enfer de la famille Wakefield cher futur beau frère. /out

☆ La suite...
Rien de bien compliqué en soi. Les étapes habituelles un peu administrative avant de s'adonner uniquement au RP ♥

☆ Sur Tjukurpa, il n'y a pas dix endroits où tu dois aller recenser les avatars, les métiers, etc. Il n'y en a qu'un seul : le recensement global.
☆ Une fois que tu as recensé tout ce qu'il faut, tu peux préparer ton topic de vie scolaire ainsi que choisir tes avions en papier ou ton téléphone portable.
La partie administrative est terminée ! Tu peux maintenant demander un rp ! N'hésite pas à passer dans les sujets de vie scolaire des autres pour demander des liens ou voir ce qu'ils proposent ;)
☆ Tu peux utiliser le compte PNJ si tu as besoin pour l'avancée de tes personnages, voici les identifiants qui te permettrons d'y accéder.

☆ Pour finir, je t'invite à rejoindre le discord du forum ! Il remplace la chatbox à 100% et te permettra de dialoguer avec le staff mais également avec les autres membres.

Je crois qu'on a fait le tour alors... encore bienvenue parmi nous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: