-10%
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Game & Watch: Super Mario Bros en promo
44.95 € 49.99 €
Voir le deal

I think good art does come from a dark place ₪ Alexandru

 :: Les vieux livres poussiéreux :: La population de Tjukurpa :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alexandru POPESCO
Alexandru POPESCO
Alexandru POPESCO
Monde - Sorcier
Sam 20 Juil - 12:20
Messages : 35
Points : 305
feat : Mard Geer Tartaros (Fairy Tail)
Age : 30
Métier / Options / Orientation : Bibliothécaire.

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Mêlé
Patronus: Martre des pins.
Baguette Magique: Bois de cerisier, cœur en plume d'oiseau-tonnerre, 37 centimètres, juste milieu entre le rigide et le souple.
Monde - Sorcier
Alexandru Popesco
ft. Mard Geer Tartaros de Fairy Tail

carte d'identité
Nom de famille Popesco.
Prénom Alexandru.
Surnoms Alex, Drudru.
Ascendance Sang-Mêlé.
Âge 29 ans.
Date et lieu de naissance 1er décembre 1989 ; Brașov, Roumanie.
Sexualité Non renseigné.
Métier Bibliothécaire.
logement Un modeste appartement, respirant le vieux parchemin et le reste de bois brûlant de la cheminée, dans Town Center.
Caractère
SOLITAIRE — La chose la plus évidente à son sujet et qui se remarque dès qu'on fait sa connaissance – ou essaye –, c'était qu'il aimait la solitude et l'aimera toujours. Être loin des autres, dans sa petite bulle, c'était tout ce qu'il demandait ; tenter le plus possible de rester sagement dans un coin alors que le temps passait derrière lui. Un asocial de première catégorie, mais que voulez-vous ? Il avait du mal avec les autres, avec la simple notion de la sociabilité. Il avait presque développé un début d'agoraphobie. Aussi serait-ce une forme de timidité, d'une crainte que quelqu'un ne découvre sans le vouloir quel type de magie il pratiquait également – que ce soit un sorcier ou un Moldu, en fait –, ce qui expliquerait beaucoup de choses, en y réfléchissant bien . . .

CALME — Ou du moins, il tentait de l'être le plus possible. De ne pas s'énerver, de garder sa colère bien au fond de son âme quand on lui faisait ou disait quelque chose qu'il n’appréciait pas du tout. Rester le visage neutre, impassible, de garder un certain sourire presque forcé pour ne pas éveiller les soupçons. Le sang froid.

NÉGATEUR — Lorsque quelque chose le dérange, le met mal à l'aise, dans une situation peu arrangeante pour lui, il nie en bloc ; c’était ainsi qu'il avait toujours procédé, alors oui, il avait gardé cette habitude. Vous auriez beau essayer de lui coller la vérité sous le nez autant de fois que vous le voudrez, il continuera de refuser de l'admettre. Un peu têtu, il était, aussi. Borné sur les bords, presque. Certains diraient que c'était ce qui faisait son charme, en quelque sorte, ce que lui ne trouvait pas du tout ; réaction peu surprenante, de sa part.

FRILEUX — Dans les deux sens du terme. Au premier, c'était qu'il était en effet assez sensible au froid, sûrement une des raisons pour laquelle il avait quitté les bas-fonds de la Roumanie pour l'Australie, le pays où il faisait toujours chaud, même en hiver. Au second, car il donnait l'impression d'être austère ; ce qui collait avec son envie de solitude et son côté serein. Ce qui, au fond, il était un peu. Mais pas complètement.

SPONTANÉ — Un peu malgré lui, il fallait se l'avouer, bien que cela semblait en totale contradiction. Alexandru avait des fois quelques réactions trop vives : Celles qui venaient du cœur, ayant point eu le temps de réfléchir plus longtemps à quoi faire qu'il était lancé. La quasi totalité du temps, il regrettait avec amertume ce qu'il venait de faire. Mais un coup de baguette magique, et tout revenait dans l'ordre . . . N'est-ce pas ? . . . Ou bien était-il simplement trop idiot de croire que tous les problèmes pouvaient se régler avec un peu de magie.


₪ ₪ ₪


Couleur ▬ Violet.
Boisson ▬ Café au lait.
Odeur ▬ Fumée de cheminée, livres poussiéreux et une senteur amère indescriptible.
Plaisir coupable ▬ Regarder les gens dans la misère sans même lever le petit doigt.
Talent caché ▬ Capable de rester plus longtemps que la normale en apnée.
Moment de la journée ▬ Minuit.
pierre précieuse ▬ Calcédoine bleue.
divinité grecque ▬ Phobos.
Signe astrologique chinois ▬ Serpent de terre.
Nombre porte-bonheur ▬ Trois.
Élément ▬ Feu.
Symbole ▬ Shekel hadash (₪).
Réplique ▬ « Mh. »


lumea magică
dark arts

Baguette Magique
Bois Cerisier.
cœur Plume d'oiseau-tonnerre.
longueur 37 centimètres.
caractéristiques Épaisse, juste milieu entre le rigide et le souple.
animal de compagnie
Nom de l'animal Noapte.
Race Grand-duc d'Amérique.
Description physique Un plumage noir tacheté de gris, des yeux brillants comme des lampes dans la nuit, des serres aiguisées, des aigrettes touffues, et un bec prêt à mordre le premier étranger venu.
Description morale Une sale bête, ce tas de plumes. Très ronchon, voire aigri, fusillant quiconque du regard, osez tenter de le caresser et il vous pincera amèrement les doigts, et ce malgré les multiples reprises de son propriétaire. Mais il n'est pas du genre à écouter ; enfin, il cessera, sur le coup, quand Alexandru le reprendra, mais il recommencera, comme toujours ; au plus grand désespoir du bibliothécaire. Cela refroidi quelque peu les gens voulant faire un peu plus sa connaissance, quand il est en compagnie de son piaf agressif avec tout le monde. Le secret, c'était que Noapte doit simplement être suffisamment habitué à la présence de la personne en question pour ne plus la blesser.
Comment vous l'avez trouvé ? Noapte appartenait à l'origine au père d'Alexandru, Dominic ; c'était aussi simple que ça. Durant sa fuite vers le pays des antipodes, il avait embarqué l'oiseau avec lui, pour . . . Il ne savait quelle raison, en fait. Peut-être pour ne pas se sentir seul, malgré que l'animal ne lui rappelait pas forcément les parties les plus jouasses de son enfance. Enfin, cela devait plus qu'expliquer le caractère de la bestiole, si elle était autant restée auprès du père Popesco.
questions en plus
Miroir du Riséd Lui, tiraillé entre deux forces opposées qu'il n'arrive pas à distinguer lui-même . . .
Amortentia Chocolat, lilas et milkshake à la fraise.
Patronus Martre des pins.
épouvantard Lui, entouré d'ombres humaines qui le pointent du doigt en ricanant d'un large sourire, comme une bête de foire.
Riddikulus Des ombres chinoises.
don/créature/capacité Magie noire.
biografie
the old book in the mansion
Deșteaptă-te, române
Tout commença au pays de Vlad III Basarab. Vous savez, ce si sympathique prince surnommé l'Empaleur et étant la source première de la légende du comte de Dracula. Oui, vous savez de quelle nation nous allons parler.

Tout ça pour dire, qu'il y avait une famille : Les Popesco. Ce nom était certes assez commun, porté par beaucoup de monde, mais l'une d'entre elles se démarquait de par quelques différences majeures, par rapport aux autres. Premièrement, c'était des sorciers, personnes nées avec des dons plus qu'incroyables. Deuxièmement, et bien . . . Ne tournons pas autour du pot plus longtemps : Dominic et Lavinia étaient de fiers partisans du Seigneur des Ténèbres. Enfin, le seul hic, le petit soucis dans tout cela, étaient qu'ils n'étaient pas une famille de Sangs-Purs à proprement parlé, car Dominic avait beau l'être, sa femme était une Né-Moldue malgré tout. Mais, vous savez, avec la magie, on peut tout faire ; alors, avec des coups de mensonges, de quelques sorts . . . Et c'était bon, le tour était joué : Toute trace hérétique était effacée de leur arbre généalogique. Bon ; il y avait aussi quelques Sangs-Mêlés, dans les Mangemorts, c’était évident, mais il était bien sûr préférable d'être un pur ; un sain de la race. Ils étaient plutôt discrets, dans leurs funestes activités, il fallait au moins leur accorder ça. Quand un traître commençait à se former, quelqu'un en qui ils avaient donné leur confiance mais qui était sur le point de les dénoncer au grand public, et bien, on se chargeait de le museler comme il se devait . . .

Puis il y avait Alexandru, dans tout ça : Leur fils. Un garçon ayant vécu dans ce manoir beaucoup trop grand pour sa petite taille d'enfant, empli d'une magie qui mènerait quiconque à Azkaban. Mais il était bien trop innocent, bien trop naïf, à cette époque. Il ne se doutait aucunement que ce que faisait ses parents, c'était interdit par le Ministère et qu'ils pourraient avec aisance se retrouver derrière les barreaux. Car, oui, pour lui, la magie noire était tout ce qu'il y avait de plus normale. C'était ce que son père et sa mère lui avaient dit, alors il les avait bien sûr cru, avait hoché de bas en haut la tête . . . Sans même se rendre compte qu'on lui lavait lentement le cerveau pour lui faire rentrer dans la tête que Voldemort était leur chef, leur roi, que tous ses agissements étaient corrects, et que la magie des ténèbres n'avait rien d'horrible. Et comme un idiot, il avait tout gobé. Enfin . . . Non : Juste de l'abus, de la manipulation sur l'esprit vierge d'un môme, haut comme même pas trois pommes. Formaté.

Alors, bien sûr, quand vint la chute, la mort de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, cela fut la fin de tout. Alexandru avait bien grandit, ayant alors huit ans, mais son père . . . Son père . . . Ne l'avait pas supporté. Bien entendu. Le Seigneur avait osé échouer. Avait osé mourir comme un vulgaire humain face au bébé dont il avait même pas été capable d'ôter la vie il y avait de cela des années. Lavinia avait aussi été affectée, mais pas autant de son mari, qu'elle avait tant bien que mal tenté d'aider, de sortir de cette folie grandissante à vu d’œil. Et leur fils était là, en toute innocence, debout dans l'escalier, l'hibou de son père avec lui – sûrement que le brun avait tenté de jouer avec la bête à plumes, mais alors là, sans grand succès –, à regarder ses parents se disputer pour des choses abstraites. Voldemort était décédé . . . Et ? Pour dire vrai, Alexandru s'en fichait. Certes, c'était censé être leur "chef", il n'avait fait qu'approuver d'un mouvement de tête en se disant que, oui, c'était le maître suprême ; et c'était tout. Il avait juste accepté ça car c’était ce qu'on lui avait dit ; ce que son père et sa mère lui avaient dit. Une vérité qu'on lui avait enfoncée dans le crâne et à laquelle il restait tout de même indifférent.

Mais ils l'avaient repéré ; là, dans les escaliers. Alors qu'il ne devrait pas être ici. Il aurait dû dormir, mais avait préféré passer du temps avec Noapte, n'arrivant définitivement pas à atteindre le sommeil. Et les voix s'élevant de ses parents n'avaient en aucun cas aider dans la manœuvre, le poussant à aller voir ce qui se passait. Son père lui avait alors ordonné de retourner au lit, sur un ton assassin, une main tenant une touffe de ses propres cheveux. La démence le démangeait. Son obsession pour le Seigneur des Ténèbres avait atteint des sommets si hauts que . . . Vous comprenez. Sa situation présente n'avait rien de bon. Encore plus avec sa femme, bien plus raisonnable que lui, qui tentait de le résonner, de le rassurer ; de le sauver.

Cependant, Lavinia tira sur la corde. Celle qui fait effondrer le trapéziste sur la foule. Là, ce fut la sainte folie sur Dominic.

Et tout se passa bien trop vite, pour les petits yeux d'Alexandru, toujours planté sur les larges marches. Sa maternelle lui avait hurlé de retourner dans sa chambre, mais son timbre de voix était bien plus convainquant que celui dont avait fait usage son père : C'était de la détresse, une supplication affolante qui fit vite bouger le garçon pour rejoindre son lit, Noapte toujours dans ses bras. Bien qu'en chemin, il avait juste voulu tourner la tête. Histoire de voir dans quel état laissait-il ses parents.

Dominic se jetant sur sa mère. Cette dernière levant sa baguette magique vers lui, en panique ; faisant jaillir un éclair émeraude.


₪ ₪ ₪


Tout avait changé, depuis le temps. Le grand manoir semblait dorénavant si vide, malgré les vies qui y résidaient encore. Il était allé étudier à Durmstrang – évidemment –, entre-temps. Lavinia lui avait fait jurer sur le nom de leur famille de ne rien dire à ses futurs camarades de classe et à ses professeurs ;  sur la magie noire, et de ne pas en faire usage à l'école. Que ce serait une mauvaise idée, qu'ils pourraient avoir des problèmes dont les deux se passeraient bien, pour tout avouer. Alors Aexandru avait de nouveau hoché la tête, muet comme une carpe. Pour dire vrai, la maternelle avait même commencée à culpabiliser ; d'avoir laissé son mari lui montrer de telles choses, mais on ne pouvait plus effacer le passé, maintenant : C'était trop tard. En parlant de Dominic, par ailleurs . . . Sa mère lui avait simplement raconté que ce soir-là, la dispute avait tourné sur leur relation, sur leur mariage ; qu'il avait déclaré la quitter et s'en était allé sur ses paroles, refusant catégoriquement de les voir à nouveau ; les trouvant ignobles de ne point comprendre sa douleur.

Mais il avait cessé d'être dupe ; l'excuse était bien trop grosse. Il savait que son paternel n'avait pas pris la décision de partir loin de Lavinia et leur fils, ce soir-là. Il avait suffisamment appris sur les Sortilèges Impardonnables ; ayant eu des professeurs . . . S'y connaissant.


₪ ₪ ₪


Et maintenant ? Grande question. Le brun avait tout juste passé la vingtaine, et se trouvait en Australie. Loin de la Roumanie, loin de cette demeure trop vieille, loin de sa mère. Pas qu'il ne l'aimait plus, au contraire, mais cette dernière était bien, à Brașov ; il n'allait pas la priver de ça, bien qu'elle avait mal. Lui, avait pris des vacances prolongées, bien qu'il ne soit aucunement du genre à porter des chemises à fleurs et à venir bronzer sur la plage, les orteils en éventail. Un nouvel air, un nouvel horizon. Ayant presque compris que sa magie n'était pas tolérable, mais sur ce point, il tachait de rester discret. Ou, de toute façon, vous savez : Un coup de magie, et il n'y a plus de témoin . . .
pseudo Yui Tanaka Lunatoris.
âge 42 ans.
comment avez vous découvert le forum ? J'avais planté une tente, et le lendemain, un forum c’était construit tout autour.
code du règlement Les blaireaux !
un petit mot ? Gngn, bébé Alex ;w; !

_________________
I think good art does come from a dark place ₪ Alexandru 1563221030-mard-18
Revenir en haut Aller en bas
Nova BURNUM
Nova BURNUM
Nova BURNUM
Personnel
Lun 22 Juil - 0:12
Messages : 307
Points : 96
feat : Kikloh - DocWendigo
Age : 39
Métier / Options / Orientation : Directrice de Tjukurpa

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Pur
Patronus: Mygale
Baguette Magique: Bois d'Acacia, Cheveux de Vélane, 28cm, Rigide
https://tjukurpa.forumactif.com
Personnel
Félicitations !☆
☆ Tu es validé !
Yeah bienvenue Alex ! Enfin te voilà, depuis le temps qu'on entend parle de toi ! J'étais ravie de découvrir ce personnage 8D

☆ La suite...
Rien de bien compliqué en soi. Les étapes habituelles un peu administrative avant de s'adonner uniquement au RP ♥

☆ Sur Tjukurpa, il n'y a pas dix endroits où tu dois aller recenser les avatars, les métiers, etc. Il n'y en a qu'un seul : le recensement global.
☆ Une fois que tu as recensé tout ce qu'il faut, tu peux préparer ton topic de vie scolaire ainsi que choisir tes avions en papier ou ton téléphone portable.
La partie administrative est terminée ! Tu peux maintenant demander un rp ! N'hésite pas à passer dans les sujets de vie scolaire des autres pour demander des liens ou voir ce qu'ils proposent ;)
☆ Tu peux utiliser le compte PNJ si tu as besoin pour l'avancée de tes personnages, voici les identifiants qui te permettrons d'y accéder.

☆ Pour finir, je t'invite à rejoindre le discord du forum ! Il remplace la chatbox à 100% et te permettra de dialoguer avec le staff mais également avec les autres membres.

Je crois qu'on a fait le tour alors... encore bienvenue parmi nous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: