Le Deal du moment : -50%
Nouvel Echo Dot (4e génération), ...
Voir le deal
29.99 €

Faith - Shine

 :: Les vieux livres poussiéreux :: La population de Tjukurpa :: Les fiches abandonnées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Dim 28 Juil - 18:49
Faith Reanna SAMPI
ft. Sombra - Overwatch

carte d'identité
Nom de famille SAMPI,
Prénom(s) Faith, de ton premier prénom, Reanna de ton second.
Surnom(s) Faith, c’est déjà court non ? Sinon, Félix t’appelait Nana et Mi vida, mais ces deux appellations lui sont réservées.
Ascendance Pure, la fierté de sa famille, une des rares dernières familles de sang pur autant par la magie que en tant qu’aborigène d’Australie
Age 32 ans et demi
Date et lieu de naissance 16 Novembre, tu es née à Mapple Town comme ta grande soeur et ton petit frère.
Sexualité Hétérosexuelle, même si elle s’est posée beaucoup de questions en apprenant que sa soeur était homosexuelle.
Métier  T’as été urgentiste, médecin, mais tu as préféré devenir professeur et former les futures générations
logement Quand tu as annoncé que tu rentrais, seule, ton beau-père s’est fait un plaisir de te trouver et louer un immense appartement dans le centre ville.
Caractère
Tu as toujours cru bon d’imager les choses et les concepts. C’est peut-être pour ça que tu as fini professeur. Tu as de la pédagogie et des idées pour expliquer. Alors oui, quand tu parles de ta vie, tu racontes toujours que c’est un chemin.

Ta route à toi, elle est longue et éreintante. Beaucoup de marcheurs l’auraient sûrement parcouru qu’à sa moitié, mais tu es quelqu’un doté d’une grande force. Tu es toujours pleine d’entrain et de vitalité. Tu cours et trottes plus que tu ne marches. L’effort physique ne t’a jamais fait peur, et tu es ce genre de petite brune qui va aller prêter main forte aux hommes pour les déménagements de gros oeuvres.

Le chemin que tu as emprunté a été en continuel changement. Avec des couleurs d’australie et les saveurs d’une famille qui revendique ses origines, il s’est mué pour devenir une route à travers les oliviers et les citronniers d’Espagne. Et c’est également ce que tu es. Une personne qui a une histoire et une culture impressionnante, ayant adopté les us et coutumes de l’Espagne. Tu es marquées par ces deux cultures et tu as même développées le tempérament ardent et passionnées des gens du sud. Tu es un bouillon d’émotion, tu ris à grands éclats, tu cries avec de grands cris et quand tu pleures, c’est les chutes du Niagara. Tu es littéralement une personne d’émotions et tu ne sais pas mentir.

Depuis quelques années, ta voie s’est agrandie pour accueillir Félix. Vous marchez à deux et tu as su te montrer aussi aimante et que pleine de joie de vivre. Tu es la femme qui prend soin de lui, l’amie de ses soeurs, la mère par procuration de leurs enfants et des cousinades. Tu es celle qui veille sur les autres au point de parfois t’éffacer pour leur bonheur. Malgré tout, tu finis toujours par prendre de la distance pour te retrouvé. Tu as été trop longtemps contrainte à être quelqu’un d’autre, alors maintenant tu finis immanquablement par revenir aux sources et à ce que toi tu veux.

Quand tu marches, le soleil avance et la nuit, il dévoile un tout autre paysage. Sous la lueur de la lune, c’est un jardin de douceur qui s’épanouit devant toi et c’est souvent là que tu fais une pose. C’est ton endroit secret, au fond de toi. Le cimetière de tes rêves morts, le terreaux fertiles d’espoir pas encore brisé. C’est ce que tu es au fond de toi. Une trentenaire qui n’a jamais pu avoir d’enfant et transmettre d’amour. Une mère sans emploi qui enferme peu à peu cet espoir au fond d’elle. Une femme, sincère, qui ne parle plus de cette faille gigantesque en elle.

Et ce matin, tu avances à nouveau. Ce sera un nouveau départ, une autre vie. Le chemin de ta vie devient goudronné alors que tu avances sur le trottoir. Ce matin, tu dis adieu aux oliviers, aux citrons fraîchement pressé et à Félix, pour monter dans un avion vers ta famille. Et ton coeur est définitivement brisé.

A le sang chaud ⋆ Parle avec un accent hispanique ⋆ A rasé sa tête sur un défis et finalement n’a plus jamais changé de coiffure ⋆ Est très féminine ⋆ Parle couramment Anglais, Espagnol et le Wati ⋆ A été en relation pendant 13 ans ⋆ Est infertile ⋆ Fait beaucoup de photographie ⋆ Bois beaucoup trop quand elle va mal ⋆ Déteste l’odeur de la cigarette (c’est une briseuse de cigarette professionnelle) ⋆ Fait de l’équitation depuis toute jeune ⋆ Est affreusement turbulente ⋆ A des relations familiales complexes ⋆ Est allergique aux fruits de mer ⋆ Râle à outrance quand il fait froid mais adore la chaleur ⋆ Boit beaucoup de café ⋆ Adore les fruits et légumes ⋆ Est flexitarienne.
Monde magique
petites questions sur vos caractéristiques

Baguette Magique
Bois Chêne blanc
coeur Épine de monstre du Fleuve Blanc
longueur 30.3cm
caractéristiques L’élégance en un objet, ce serait ta baguette. Fine, élancée, blanche et luisante. Un objet d’une grande beauté qui tranche encore plus sur ta peau colorée. Tu produis avec des sortilèges magnifiques, raffinés et élégants, et pourtant, ça n’a pas toujours été facile. La combinaison entre le bois et son coeur ont été très difficile à prendre en main et tu as dû faire preuve de force et courage pour en prendre le dessus.
Note Tu as laissé ta baguette chez tes parents en partant et à chaque retour en Australie, tu n’as pas voulu la reprendre. Pour toi, c’était ta manière de dire que tu préférais ta vie de moldu avec Félix qu’être une sorcière héritière d’une famille de sang pur.
animal de compagnie
Nom de l'animal Alma del fuego salvaje, mais concrêtement, tout le monde l’appelle Alma
Race Cheval, c’est une jument Pur Race Espagnol (PRE) de 7 ans
Description physique Si les PRE sont majoritairement gris, Alma, elle, a la robe noire, avec une étoile blanche sur le chanfrein. D’une hauteur de 163cm au garot, elle est toute en finesse et force.
Description moral Alma est une jument avec un caractère calme et travailleur. Elle a ses moments où elle n’en fait qu’à sa tête, surtout quand elle n’a pas travaillée depuis un moment. Elle a un mental d’acier, et rien ne pourrait l’inquiéter ou lui faire peur.
Comment vous l'avez trouvé ? Tu avais envie de reprendre l’équitation et cette pouliche qui était née dans un haras de PRE pour spectacle détonnait avec sa robe noire. L’éleveur ne souhaitait pas la garder pour l’école militaire avec qui il travaillait et toi, tu as eu le coup de foudre. Tu n’as même pas eu besoin de te battre, tout le monde à compris que vous étiez fait l’un pour l’autre en vous voyant vous découvrir l’une l’autre.
questions en plus
Miroir du Riséd Toi, le ventre arrondi par les derniers mois d’une grossesse réussie, la main d’un homme sur ton épaule. Jusqu’à récemment, tu y voyais Félix, mais si tu regardais à nouveau dans le miroir, tu ne verrais plus le visage du père de cet enfant tant désiré.
Amortentia Le foin, la sangria et les agrumes (et plus précisément le citron)
Patronus Une licorne.
Epouvantard Du sang qui goutte sur le sol, devant toi, et finalement un amas sanglant, de la taille d’un poing, qui se forme dans ce sang et prend un visage humain.
Riddikulus Si tu arrives à lancer le sort avant que l’amas ne se forme, le sang devient de l’eau et une serpillère vient le nettoyer en le transformant en confettis. Si l’amas se forme, tu n’arrives plus à arrêter l’épouvantard.
don / créature / capacité /
biographie
racontez nous votre histoire
citation
Si ta vie est un chemin, alors ton histoire peut être racontée par des clichés que tu as pris en avançant dessus.

Les premières photos hésitantes, ce seraient celles de ton enfance et de ta vie d’adolescence en Australie. Tu as été à l’école magique comme ton père et ta mère l’ont fait avant toi. Il y avait ta soeur pour t’y accueillir, tes premières années, puis ça a été à toi d’y accueillir ton petit frère. Ces clichés là sont flous et troubles dans ta mémoire mais certaines choses restent gravé. Le rouge du chat marsupiale des Brolga. Ta première explosion avec cette baguette si ardue à maîtriser. Les rires de tes amis devant ton tempérament fougueux. Le bonheur sur le visage de tes parents. Ils s’aimaient, tu n’en doutes pas.

L’une des premières photos nettes qu’il te reste, c’est le visage déçu de ta mère quand tu as décidé de partir dans un double cursus de médecin, moldue et sorcière. Cette décision arrive quelques mois après le décès soudain de ton père. Un avc que personne n’a pu soigner, fulgurant. Cette image s’est gravé en toi et tu sais que tu ressens toujours de la culpabilité quand tu y repenses. Ce n’était pas ce que la famille SAMPI voulait pour ses enfants, mais à cette époque, ton aîné était censée reprendre le flambeau alors ils t’ont laissée faire.

C’est à 20 ans que tu as décidé que pour comprendre la médecine, il fallait découvrir les gens et les autres aspects des soins. Ton voyage devant commencer par l’Espagne puis tu devais traverser les pays pour y faire tes armes. Il n’y a aucune photo mentale de ton départ. Tu ne sais même plus si ta mère et ton tout nouveau beau-père étaient là. Ta soeur oui, ton frère était à un match de quidditch.
Pas de photos du vol, ni de l’arrivée. Tu ne sais plus quel temps il faisait. En vrai tout s’est effacé jusqu’à cette chute idiote en bas d’un escalator. Il y avait cet espagnol séduisant qui s’est empressé de s’excuser, et toi, timide, qui a répondu en anglais. Tu avais simplement ramassé ce que tu pensais être tes affaires et tu es partie. Félix venait d’entrer dans ta vie.

Tu n’as pas de photo du porte carte, ça n’a aucun intérêt à tes yeux, mais tu as encore le billet de tram de Bilbao dans ton dernier portefeuille. Il est usé et illisible mais tu l’avais volé dans ce qui n’était pas ton porte carte mais celui d’un dénommé Félix ZAMORA, âgé lui aussi de 20 ans. Il y avait des dizaines de cartes de visite et c’est comme ça que tu as pu l’appeler pour le prévenir du quiproquo.

Les semaines suivantes étaient clôturés d’un selfie avec ce même garçon sur ton téléphone. Tu avais définitivement accroché à ses grands yeux et à son sourire craquant. Alors, petite intrigante que tu étais, tu avais décidé de lui rendre carte par carte ses biens pour t’assurer de le revoir à chaque fois. Chaque sortie, ciné, restau, promenade était conclu par ce selfie et tu les as encore tous avec toi, imprimé et rangé dans ta valise.

Si tu adorais Félix, c’est pourtant lui qui t’a proposé d’officialiser votre relation au bout d’un mois de ce petit jeu. Il avait l’air tellement perdu, tellement candide dans ses bredouillements que tu arrivais toujours à comprendre que tu t’étais simplement jeté à son cou pour l’embrasser.
A cette image, tu as encore le cliché mental du premier repas de famille, le weekend suivant. Tu étais arrivée en pleine dans les fameuses disputes de la famille Zamora. Une histoire de poisson ou de poulet pour le repas. Et tu avais regardé ses grands parents avec un immense sourire en annonçant “C’est vendredi, nous pouvons nous passer de viande”. Tu n’as jamais vraiment su si c’est comme ça que tu t’étais si vite faite accepté ou parce que Félix t’avait soutenue avec un amour sincère mais c’était le cas. Et les Zamora étaient rapidement devenu ta famille espagnole.

Les photos suivantes se mélangent le chemin de ta vie, mais Félix est dans chacune d’elle. Tu as par contre une qui ne s'effacera, tu l’espères, jamais. C’est la maison que vous avez décidé d'acheter après 1 an et demi de vie commune. Une ancienne maison dans la campagne pas si loin de Bilbao, que vous avez entièrement rénovée et agencée selon vos goûts. Et avec cette photo mentale de la maison, c’est le bruit des animaux qui te revient. Le caquètement des poules d’ornement et des canards, le grondement adorable des petits cochons, les cris des pintades et des cailles. Une maison qui ne s’arrêtait jamais de vivre.

Si tu n’as jamais essayé de modifier le cours de ton chemin, tu as planté une pancarte particulière l’année de tes 25 ans. C’est celle qui annonçait que tu arrêtais toutes formes de contraception. Vous vous sentiez prêt à avoir un enfant et maintenant, cette pancarte est juste un rappel douloureux de ce que tu as toujours échoué à faire.

L’année suivante, ton amour adoptait un chien alors que tu cédais de nouveau à ta passion pour les chevaux. C’est idiot, mais au bout d’un an sans réussite, l’équitation et le toutou t’ont rassuré et fait passer cette peur au fond de toi qui te hurlait qu’il y avait un souci.

En 1992, ta route devient plus pentue, rocailleuse et fatigante. 1992, c’est l’année de toutes les peines. En début d’année, ta soeur fait son coming-out est annonce son homoséxualité. Pour toi, ce n’est pas une grande nouvelle, tu le savais depuis l’adolescence. Ce qui te remue, par contre, c’est qu’elle ose le dire à ta mère et ton beau-père. Et la réaction est foudroyante. Tu récupères ton aîné deux semaines en vacances à Bilbao, détruite parce que la famille l’a reniée. C’est une douleur immense pour toi qui a toujours aimé ta famille.
Quelques mois plus tard, tu revois ta gynécologue et des examens supplémentaires sont fait. Le diagnostique tombe, tu es proche d’une infertilité complète. Elle te rassure en te parlant de traitement et d’aide à la fécondation, mais à tes yeux, c’est l’éclatement d’un rêve. Tu passes de nombreux soirs à pleurer contre Félix. Tu es impuissante et en plus, tu le prives lui aussi d’un enfant.
En novembre, alors que tu travailles aux urgences depuis la fin de tes études, une jeune femme se présente. Elle est enceinte, jeune, et terriblement malade. Tu vas lutter pour la sauver, elle et son bébé. Elle est malheureusement prise en charge pour une éclampsie. Elle mourra aux urgences cette nuit-là, alors que tu lui tiens la main.

Tu ne sais plus vraiment comment tu as fait pour changer de voie. Tu te souviens avoir été en arrêt quelques temps, et avoir beaucoup pleuré dans les bras de Félix. Tu te souviens aussi combien tu l’aimais à cette époque et encore plus combien tu lui disais être désolée de ne pouvoir enfanter. Chose est faite, tu as changé de boulot pour de l’enseignement.

30 ans arrive et avec lui, deux fausses couches et toujours pas de bébé. Rien ne marche. L’homme de ta vie évoque l’adoption et vous trouvez un regain d’espoir. Il n’y a aucune photo de cette époque, parce que tout était trop vide, trop de papiers, peu de sentiments. On vous prévient que ça peut être long mais tu t’accroches à cette idée.

Et les trois dernières années ont continué sur l’ordre de la dégringolade. Ton chemin est devenu boueux et humide, morribond par moment. L’une des constantes dans ta vie, a toujours été Félix. Vous étiez comme deux âmes-soeurs et jamais les conflits ne duraient. En vérité, il était parfait, sauf pour une chose. Félix refusait de croire à la magie. Et si tu étais d’accord au départ, tu as fini par être frustrée, puis te sentir aliénée. Il refusait tout une part de ta vie en riant ou en blaguant.
Aucune nouvelle de l’adoption.
Pas d’enfant.
Sa plus jeune soeur accouche.
Tu ne sers à rien.

Tu n’as pas vraiment su ce qui t’as fait prendre un portoloin soudainement pour partir. Etait-ce la pression de ton beau père pour reprendre le flambeau abandonné par ton aînée ? A moins que ce ne soit le manque de ta famille ? Ou peut-être la peur de bloquer Félix dans une relation sans sens ? A moins que ce ne soit tout ça ? En tout cas, un jour, tu as remis ta démission et tu as rassemblée tes affaires. Alma est parti avec toi. Tu as juste laissé un mot sur la table du salon.

« Je pars. Je t’aime. »

Petit plus :
⋆ Vous avez fait Noël et le 15 aout un an sur deux dans ta famille.
⋆ Tu es très proche de ton ainée et tu surcouves le petit dernier
⋆ Tu as une relation difficile avec ta mère car tu trouves qu’elle a changée depuis son remariage
⋆ Tu as une peur panique de ton beau-père et tu as tendance à plier l’échine face à tout ce qu’il te dit
⋆ Tu ne pratiques plus la magie avec une baguette depuis 13 ans
⋆ Tu es proche de la famille de Félix, mais surtout avec une de ses soeurs dont le fils s’est rêvélé être un sorcier
⋆ Tu n’as prévenu personne en Espagne que tu partais
⋆ Tu t’es mise en tête que tu devais épouser l'héritier sang pur que ton beau père a choisi pour ne pas laisser ce point sur les épaules de ta soeur et protéger ton frère
⋆ Tu aimes encore irrémédiablement Félix, mais tu ne pouvais plus continuer comme ca.
pseudo Dune
age 666 - 640
comment avez vous découvert le forum ? Kendie, la meilleure !
code du règlement J’aime pas les blaireaux :’(
un petit mot ? Krkrkrkr
Revenir en haut Aller en bas
Alfie S. WRIGHT
Alfie S. WRIGHT
Alfie S. WRIGHT
Élève - Kuniya
Dim 28 Juil - 19:21
Messages : 232
Points : 1674
feat : Allen Walker (D.Gray-Man)
Age : 19
Métier / Options / Orientation : Musicologie & Astronomie

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Pur
Patronus: Colombe
Baguette Magique: Bois d'Aubépine ; Crin de Licorne ; 28,3 cm Plutôt flexible et très fine.
Élève - Kuniya
Mon dieu mais quand vas-tu t'arrêter :o ?

Bienvenue à cette demoiselle qui a l'air fort intéressante. Mais, qu'est-ce qu'une flexitarienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Dim 28 Juil - 21:39
Je t'aime !

L'autre cassos arrive. Il l'aime Faith bien trop. Moi aussi.

Faith est géniale, juste géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Hildegard ÅSTRÖM
Hildegard ÅSTRÖM
Hildegard ÅSTRÖM
Élève - Goanna
Lun 29 Juil - 0:11
Messages : 921
Points : 1799
feat : Erina Nakiri (Food Wars!)
Age : 18
Métier / Options / Orientation : Options : Soin aux créatures magiques et divination.

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Pur
Patronus: Renne.
Baguette Magique: Bois de cèdre, cœur en écaille de salamandre, 27 centimètres, souple.
Élève - Goanna
J'comprend rien à ce qui se dit mais, re-bienvenue twa ! Cet avatar, je ne peux qu'approuver Faith - Shine 148890155 ! Un nom assez long pour un animal, mais il me fait rire XD ! Et j'confirme, Faith est géniale \o/ !

_________________
Faith - Shine 1551795959-erina-13
FLAMES FROM SWEDEN ❄️ !

(thanks Leith pour l'avatar Faith - Shine 1005256126)
Revenir en haut Aller en bas
Nova BURNUM
Nova BURNUM
Nova BURNUM
Personnel
Lun 29 Juil - 14:57
Messages : 307
Points : 96
feat : Kikloh - DocWendigo
Age : 39
Métier / Options / Orientation : Directrice de Tjukurpa

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Pur
Patronus: Mygale
Baguette Magique: Bois d'Acacia, Cheveux de Vélane, 28cm, Rigide
https://tjukurpa.forumactif.com
Personnel
Félicitations !☆
☆ Tu es validé !
Bon, Félix, va falloir ramener tes fesses et sauver la mise à cette petite mamzelle là.
Elle est choupette tout plein. On l'aime.
Amuse toi bien <3

☆ La suite...
Rien de bien compliqué en soi. Les étapes habituelles un peu administrative avant de s'adonner uniquement au RP ♥

☆ Sur Tjukurpa, il n'y a pas dix endroits où tu dois aller recenser les avatars, les métiers, etc. Il n'y en a qu'un seul : le recensement global.
☆ Une fois que tu as recensé tout ce qu'il faut, tu peux préparer ton topic de vie scolaire ainsi que choisir tes avions en papier ou ton téléphone portable.
La partie administrative est terminée ! Tu peux maintenant demander un rp ! N'hésite pas à passer dans les sujets de vie scolaire des autres pour demander des liens ou voir ce qu'ils proposent ;)
☆ Tu peux utiliser le compte PNJ si tu as besoin pour l'avancée de tes personnages, voici les identifiants qui te permettrons d'y accéder.

☆ Pour finir, je t'invite à rejoindre le discord du forum ! Il remplace la chatbox à 100% et te permettra de dialoguer avec le staff mais également avec les autres membres.

Je crois qu'on a fait le tour alors... encore bienvenue parmi nous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: