Le Deal du moment : -31%
JBL Flip Essential – Enceinte Bluetooth portable ...
Voir le deal
68.99 €

I was broken from a young age

 :: Les vieux livres poussiéreux :: La population de Tjukurpa :: Les fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alfie S. WRIGHT
Alfie S. WRIGHT
Alfie S. WRIGHT
Élève - Kuniya
Ven 15 Nov - 21:48
Messages : 232
Points : 1674
feat : Allen Walker (D.Gray-Man)
Age : 19
Métier / Options / Orientation : Musicologie & Astronomie

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Pur
Patronus: Colombe
Baguette Magique: Bois d'Aubépine ; Crin de Licorne ; 28,3 cm Plutôt flexible et très fine.
Élève - Kuniya
Alfie Spencer Wright
ft. Allen Walker (D.Gray-Man)

Carte d'identité
Nom de famille Wright
Prénom(s) Alfie Spencer
Surnom(s) Al
Ascendance Pure
Âge 19 ans
Date et lieu de naissance Né le 27 décembre 2000 à Glasgow.
Sexualité Aucune idée
Année 1ière année universitaire
Caractère
De premier abord, Alfie rebute. Principalement à cause de son bras gauche qui affiche une brûlure au troisième degré sur tout le membre et de cette espèce de cicatrice sur le visage. Dont tout le monde dit qu'elle vient d'une malédiction. Lui-même ne sait pas en réalité. Pour contrebalancer le fait d'être physiquement jugé à chaque instant de sa vie, Alfie est d'une douceur et d'une gentillesse exemplaire. Souriant pour paraître jovial à tout-va. Bien qu'il ne le soit jamais réellement. Le garçon porte un masque pour se protéger des autres. Ne voulant au grand jamais montrer une quelconque faiblesse à des inconnus. Pourquoi donc devrait-il leur tendre la baguette pour recevoir l'impardonnable ?

C'est dans ce climat qu'évolue Alfie. Avec ses manières de gentleman qui ferait de lui un homme populaire et apprécié s'il n'avait pas ce léger inconvénient. Ironie et autodérision bonjour. Un autre trait de son caractère.

Il se montre terriblement protecteur avec Bambi, sa plus fidèle amie. Veillant au bien-être de la demoiselle plus qu'au sien. Adorant par-dessus tout le petit couinement satisfait qu'elle lui offre quand il lui caresse le dessous de sa tête. Le fait de s'enticher d'une chauve-souris n'aide d'ailleurs pas vraiment à sa sociabilisation. Qu'importe. De toute façon, il ne sert à rien de voler de déception en déception. Même s'il se sent affreusement seul.

Malgré tout, il ne veut pas ressembler à ses détracteurs. De ce fait, il se montre excessivement tolérant. Avec tout et n'importe quoi. Ne jugeant jamais. Appréciant les qualités de chacun.

Alfie possède une santé fragile, ce qui l'a empêché de suivre un cursus scolaire normal. Ainsi, il a suivi un enseignement à domicile avec son tuteur. Se montrant toujours sérieux et travailleur. Même si le rythme se montrait moins soutenu que dans le programme scolaire d'un établissement, il a réussi à tout terminer et passer ses TEMPS. S'octroyant le droit de pouvoir entrer à Tjukurpa pour faire des études universitaires lors de la rentrée de cette année.

Pour combler le temps qu'il passait seul chez lui en dehors de ses cours privés, Alfie a développé une passion pour les livres et les histoires. Ce qu'il ne dit pas, c'est qu'avant l'accident, le jeune homme, malgré son âge, était un virtuose du piano. Un prodige. Et que s'il s'est cherché une nouvelle occupation, c'est uniquement parce qu'il refuse de reposer un doigt sur l'instrument en question. Trop de mauvais souvenirs. Et pourtant, il en a passé des heures. À pianoter les touches pour en obtenir un son harmonieux, puissant et envoûtant. Donnant des concerts privés à sa famille avec joie. Il en avait les yeux qui pétillaient de joie tellement ils étaient fier de lui. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Pour plusieurs raisons, le jeune homme a dû apprendre à s'adapter à de nombreux changements et situations complexes. Ce point l'a rendu débrouillard et relativement adaptable. Apprenant rapidement le comportement adapté ou même la survie. Notamment la cuisine. Parce que son tuteur est une catastrophe culinaire. Il n'avait pas vraiment le choix.

Le nouvel étudiant qu'il est, semble loin d'être un trouble-fait. Se montrant plutôt sage et obéissant. Même s'il ne rejette pas la part de malice qui sommeille en lui.

fun facts A les cheveux blancs/argentés. A les yeux gris orage, envoûtant. Est relativement maigre. Mesure 1m74. A une cicatrice disgracieuse sur le côté gauche du visage. Son bras gauche est brûlé au troisième degré. Adore la musique classique. Aime tout ce qui est mignon. Adore caresser la fourrure des animaux. N'a pas eu d'ami depuis l'incendie. A une santé fragile. Vit avec son tuteur. A une voix douce et chaleureuse. Cache son bras gauche sous des manches longues. Est affreusement complexé par son physique (déjà que les cheveux blancs et les yeux gris, ce n'est pas facile). Se mord l'intérieur de la joue quand il est gêné. Ne se met jamais en colère. Préfère ignorer les brimades que de fuir.
Monde magique
petites questions sur vos caractéristiques

Baguette Magique
Bois Aubépine
Cœur Crin de Licorne
Longueur 28,3 cm
Caractéristiques Plutôt flexible et très fine.
Animal de compagnie
Nom de l'animal Bambi
Race Chauve-souris (Roussette)
Description physique Brune très foncée, presque noire. Toute douce sur le ventre. Avec des ailes fragiles qui ressemblent à de la soie.
Description morale Calme avec Alfie, détestable avec le tuteur de ce dernier. Câline pour une chauve-souris. Bruyante, elle sert d'alarme à l'approche d'un inconnu.
Ce n'est pas Alfie qui l'a trouvé, c'est elle qui a trouvé Alfie. Blessée, elle ne s'est laissée approcher que du jeune homme. Toujours très doux et attentionné avec elle. Même quand elle a cherché à le mordre pour se défendre. Il a juste cherché à l'aider. Et comme Bambi n'avait nul part où aller par la suite. La demoiselle a choisi de rester vers le sorcier. Il l'a gardé contre l'avis de son tuteur. Prenant soin d'elle au quotidien, avec attention et amour.
Projet scolaire
Lorsqu'il était petit, Alfie se voyait musicien professionnel. Faisant des concerts dans de grandes salles devant plusieurs centaines de personnes. Jouant du piano pour le plaisir et la délicatesse des oreilles connaisseuses.
Aujourd'hui, il ne sait pas trop. Il a choisi de suivre un cursus en musicologie par curiosité et parce qu'il n'arrive pas à totalement se refréner. Mais il a également choisi un autre cursus en astronomie. C'est un rêveur. Puis, ça lui permet de cacher plus facilement ses complexes la nuit.
Il vient tout juste de passer ses TEMPS pour pouvoir commencer sa toute nouvelle scolarité. Il n'a eu aucune note en dessous de A. Pas même dans les matières qu'il n'aime pas. La théorie compensant parfois largement la pratique.
Questions en plus
Miroir du Riséd Il se voit plus vieux avec ses parents près de lui dans son manoir, en pleine forme avec des enfants qui courent à côté de lui.
Amortentia Sapin, miel et muguet.
Patronus Une Colombe
Don / Créature / Capacité Don musical un poil extrême.
Répartition
A l'issue de ce questionnaire, le staff vous attribuera lui-même une maison ! Répondez bien !
Dans quelle Maison voudrais-tu être ? Pourquoi ? Kuniya. Il aimera le fait que la salle commune soit dans la bibliothèque, et il sait qu'il n'a pas sa place chez les Goanna.
Quel type de baguette magique voudrais-tu avoir ? Une baguette élégante et pure.
Oh non ! Vous venez de tomber sur un Epouvantard ! Quelle forme prend-il ? Un incendie, celui de son manoir.
Riddikulus ! À quoi ressemble-t-il maintenant ? Un lampion blanc, épuré qui s'envole vers le ciel.
Préféreriez-vous être un Animagus ou un Métamorphomage et pourquoi ? Métamorphage. Pour cacher l'immonde brûlure qui déchire la peau de son bras gauche. Et pour faire disparaître la cicatrice qui lui recouvre le visage.
Si vous appreniez à devenir un Animagus, quel animal choisiriez-vous et pourquoi ? Un chat. Pour être détaché du monde, indépendant et insensible à son environnement.
Ta plus grande qualité c'est quoi ? Sa capacité à sourire même quand tout va mal.
Biographie
racontez-nous votre histoire
Citation
Né dans l'enceinte du manoir familial, Alfie Spencer Wright a vu le jour le 27 décembre 2000. Sous la neige, avec les décorations de Noël qui illuminait la ville de Glasgow non loin de la demeure. Avec quelques complications qui ont posé bien des problèmes au médecin et ami de la famille. Complications qui ont forcé la famille à emmener le petit bébé, bien trop petit pour dire qu'il est arrivé à terme, à l'hôpital sorcier le plus proche. L'inquiétude déformait les traits du papa et du médecin, la maman étant trop faible pour quitter sa chambre. Puis il ne semble pas acceptable pour elle de se montrer ainsi devant le peuple. L'aristocratie dont elle fait partie, ne le lui pardonnerait pas. Même pour le bien de son propre fils.

Le bébé passera beaucoup de temps à l'hôpital pour qu'on annonce enfin à la famille que sa santé sera fragile. Qu'il n'y a rien à faire. Que sa magie compense déjà pas mal de point, mais qu'il n'y a rien à faire de plus. Si ce n'est surveiller qu'il n'attrape pas tous les virus du coin. Sous prétexte d'empirer son état à un stade incurable. À cet instant, les parents prirent la décision d'empêcher Alfie de sortir. De le confiner au sein du manoir. De le protéger de l'extérieur. Cette décision fut autant approuvée que contestée par Marian, le médecin de la famille. Il ne pouvait qu'être d'accord pour protéger ce bout de chou. Sauf que lui prenait conscience que ça ne rendrait pas service à l'éducation du garçon de ne pas fréquenter le monde extérieur.

Il grandit ainsi découvrant la vie à travers les livres et les précepteurs que ses parents lui fournissaient. Le papa d'Alfie prenait le temps de jouer avec lui, de le laisser penser qu'il était un enfant normal. Sa maman, quant à elle, voulait qu'il s'endurcisse pour compenser sa fragilité. Mais malgré tout, ils l'aimaient. Vraiment. À leur manière, mais Alfie l'a vite compris. Il était désiré et chéri quand même. La preuve en est que lorsque qu'il réclamait un câlin avant de dormir, personne ne le lui refusait. Même quand il faisait tout pour le prolonger.

Observer les saisons défiler à l'extérieur l'a rendu curieux. Un jour, il a demandé à Marian pourquoi il ne pouvait pas aller jouer dans la neige. Ce dernier lui a répondu qu'il pouvait, mais seulement sous certaines conditions. Tout à sa joie, Alfie n'a rechigné à aucune précaution. Se faisant habiller de tellement de couches qu'il a fini par ressembler au bonhomme Michelin. Avec un sort pour imperméabiliser ses vêtements. Tant de précautions pour un peu de joie enfantine. Son premier bonhomme de neige ne ressemblait pas à grand chose et Marian n'a pu se remettre de son fou rire que de très longues minutes plus tard. La bouille heureuse d'Alfie valait tout l'or du monde. Surtout quand son seul ami, et accessoirement médecin de plus de 30 ans, jouait avec lui.

Puis est arrivé un âge où le garçon s'est vu imposer un apprentissage musical. De son choix. Parce que ses parents ne sont pas insensibles au point de ne même pas lui accorder ce privilège. Et Alfie est tout simplement tombé sous le charme du piano. À tel point qu'il y a consacré énormément de temps. Presque tout son temps, certains jours. Du moment où il se lève le matin à celui où il se couche, le tout en non-stop. Devant l'arracher de l'instrument pour l'obliger à se sustenter. Il passera des années à se perfectionner, à apprendre tous les classiques, et même les nouveautés. Avant de se lancer. De créer. De laisser son âme guider ses doigts. De produire des musiques, des sons, si justes, si profonds, si puissants.

Une passion qui rend éminemment fière toute sa famille. Même les membres qu'il ne voit presque jamais comme ses grands-parents ainsi que ses oncles et tantes. Qui parfois ne viennent que pour avoir la chance d'entendre le prodige qu'il est. Tout le monde lui dit qu'il a un don. Qu'il est béni par la magie. Le garçon ne comprend pas vraiment le rapport entre la magie et la musique. Bien qu'il soit sorcier, qu'il le sache (Son premier acte magique s'est déclenché quand il était si pris par la mélodie qu'il jouait qu'il n'a pas voulu tourner lui-même les pages de sa partition. Sa magie l'a fait pour lui.) et qu'il vive dans un environnement magique, il ne sait pas que la musique aussi peut être magique. Littéralement. Pas juste comme les simples moldus l'entendent. Mais bel est bien en terme sorcier. Qu'elle agit sur l'esprit. En profondeur.


C'est juste avant sa dixième année que survient l'accident. Que sa vie bascule. Déjà avant elle n'était pas simple, il se savait fragile, mais disait à qui voulait l'entendre que la vie avait compensé sa santé fragile par un don musical prodigieux. Il se pensait dans un certain équilibre qui perdurerait longtemps. Jusqu'à ce qu'il soit adulte au moins. L'équilibre se rompit lors de cette soirée de Noël où toute sa famille était réunie dans le manoir pour se rassembler. Alfie ne se rappelle pas de ce qu'il s'est passé ce soir-là. Ses souvenirs s'arrêtent au moment où il a commencé à jouer une ballade. Non pas une de ses créations comme il l'avait prévu, mais une improvisation. Une musique lancinante, douloureuse à entendre, puissante et parfaitement jouée par un gamin de même pas 10 ans. Ce que personne ne sait, c'est que pour la première fois, la magie s'en est mêlée. En venant à bout de cette mélodie, Alfie s'est évanoui. Vidé. Il n'a donc pas vu l'incendie ravager son manoir.

Le garçon n'a été retrouvé que bien plus tard par Marian qui mue par un instinct a quitté son réveillon pour se rendre chez les Wright. Un sixième sens qui sauva la vie de son protégé. Si Marian n'hésita pas une seconde avant de se jeter dans les flammes pour chercher un survivant, il ne mit pas longtemps à trouver le corps d'Alfie qui gisait près de son piano carbonisé. Le petit corps semblait avoir été protégé par la magie pendant un certain temps. Parce que seul son bras gauche s'est retrouvé complètement brûlé. Le médecin n'a pas attendu plus longtemps pour mener le survivant à l'hôpital et pour prévenir les autorités compétentes pour qu'elles se chargent du reste. Ce que Marian ne constata que plus tard quand il put de nouveau voir le visage du garçon, ce fut l’apparition de cette affreuse cicatrice qui orne depuis cette soirée le visage d'Alfie.

Le petit garçon resta longtemps à l'hôpital. L'empêchant d'assister à l'enterrement de sa famille. Le deuil est d'autant plus difficile ainsi.

Aucun des deux ne sait ce qu'il s'est réellement passé. Cependant, ça n'empêche pas les rumeurs de circuler. Le talent d'Alfie n'étant pas inconnu de l'entourage de la famille Wright ni du voisinage, beaucoup ont donc commencé à supposer que ce dernier ne pouvait qu'être le responsable de ce carnage. Si personne n'a eu le courage de le dire à haute voix devant le principal concerné ou son tout nouveau tuteur, ils n'en pensent pas moins. Il faut dire que Marian, tout homme qu'il soit, est une véritable maman ours (ou une lionne) quand il s'agit de protéger sa nouvelle charge. Surtout de cette rumeur qui accuserait Alfie d'être l'incendiaire. Oh non, pas comme un simple pyromane. L'hypothèse se révèle bien pire. Il se murmure que le garçon aurait invoqué un démon avec sa musique magique, un démon fait de magie noire qui l'aurait marqué au visage pour entériner un contrat. Un démon qui avec la force accumulée grâce à la musique aurait tout simplement mis le feu à l'habitation. Causant la mort de toute la famille de l'enfant. Marian trouve ça complètement stupide et tiré par les cheveux, une histoire pour se faire peur dans cette ville plutôt tranquille. Mais il ne peut s'empêcher de craindre les conséquences de tels ragots. Alors il répète encore et toujours à Alfie qu'il n'est responsable de rien. Que s'il a survécu, c'est que sa magie l'a très probablement protégé jusqu'à ce qu'il arrive. Qu'il n'a rien à se reprocher. Que lui-même ne pouvait rien faire de plus.


Depuis ce jour-là et pour aider Alfie à surmonter cette épreuve, Marian les a fait déménager. Changer d'environnement, de voisinage, de pays même. Quittant le Royaume-Uni pour l'Australie. S'installant dans une maison bien plus modeste, mais nettement plus chaleureuse. Prenant soin de la santé physique ainsi que morale de son protégé.

Aujourd'hui, Alfie sourit. Autant pour que son tuteur ne s'inquiète pas que pour montrer qu'il a réussi à grandir. Et à défaut de passer à autre chose, ne pas se laisser submerger par les remords et autres regrets. Le poids des souvenirs n'est plus si lourd depuis qu'ils sont ici.

Puis sa scolarité à domicile lui prend pas mal de son temps. Marian refusant d'imposer à son garçon les moqueries d'enfants de son âge qui manquent cruellement de tolérance et arguant que la santé d'Alfie ne lui permettait toujours pas d'être scolarisé, il a poursuivi l'apprentissage par des précepteurs. Trouvant de nouvelles occupations comme dévorer les livres qui lui tombent sous la main ou encore prendre soin de Bambi. Voir jouer avec elle quand elle le veut bien.

Néanmoins, Alfie n'a pas retouché un piano depuis ce jour-là.
Pseudo Alice
Âge Le même que la dernière fois.
Comment avez-vous découvert le forum ? 8D
Code du règlement [validé]
Un petit mot ? Petit mot.
Revenir en haut Aller en bas
Nova BURNUM
Nova BURNUM
Nova BURNUM
Personnel
Lun 18 Nov - 17:56
Messages : 307
Points : 96
feat : Kikloh - DocWendigo
Age : 39
Métier / Options / Orientation : Directrice de Tjukurpa

Carnet du sorcier
Ascendance: Sang-Pur
Patronus: Mygale
Baguette Magique: Bois d'Acacia, Cheveux de Vélane, 28cm, Rigide
https://tjukurpa.forumactif.com
Personnel
Félicitations !☆
☆ Tu es validé !
Re-bienvenue Allen Waaaaaaaalker !
J'aime bien Alfie. Et le nom de sa chauve-souris est si mignon ♥

Pour ce qui est de ta maison... Tu rejoins leskuniya ! Félicitations !

☆ La suite...
Rien de bien compliqué en soi. Les étapes habituelles un peu administrative avant de s'adonner uniquement au RP ♥

☆ Sur Tjukurpa, il n'y a pas dix endroits où tu dois aller recenser les avatars, les métiers, etc. Il n'y en a qu'un seul : le recensement global.
☆ Une fois que tu as recensé tout ce qu'il faut, tu peux préparer ton topic de vie scolaire ainsi que choisir tes avions en papier ou ton téléphone portable.
La partie administrative est terminée ! Tu peux maintenant demander un rp ! N'hésite pas à passer dans les sujets de vie scolaire des autres pour demander des liens ou voir ce qu'ils proposent ;)
☆ Tu peux utiliser le compte PNJ si tu as besoin pour l'avancée de tes personnages, voici les identifiants qui te permettrons d'y accéder.

☆ Pour finir, je t'invite à rejoindre le discord du forum ! Il remplace la chatbox à 100% et te permettra de dialoguer avec le staff mais également avec les autres membres.

Je crois qu'on a fait le tour alors... encore bienvenue parmi nous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: